L’hypnose : une solution pour améliorer le sommeil !

73 % des Français affirment se réveiller au moins une fois par nuit. 36 % déclarent souffrir d’un trouble du sommeil. Il peut s’agir d’apnée du sommeil ou d’insomnie. Dans tous les cas, leur forme physique et mentale s’en ressent. C’est un fait : aujourd’hui, une grande partie de la population mondiale ressent des difficultés à bien dormir. Cela peut concerner l’endormissement ou le sommeil en lui-même. Heureusement, il existe des solutions qui évitent dans certains cas d’avoir recours à des somnifères (toujours se référer à l’avis médical). L’hypnose a ainsi démontré d’excellents résultats quand il s’agit de restaurer une bonne qualité de sommeil.

ange gardien

Pourquoi le sommeil est-il important ?

Un sommeil de qualité et d’une durée suffisante permet au corps et à l’esprit de se reposer.
Il améliore la capacité d’attention et la mémoire, contribue à réduire le stress et aide l’organisme à réguler un nombre considérable de fonctions vitales.

Les spécialistes estiment que dormir moins de 5 heures par nuit sur une période prolongée augmente de 48 % le risque d’infarctus et de 15 % celui d’être victime d’un AVC.

Les causes d’un sommeil qualité ou des troubles sommeil sont malheureusement nombreuses. Si les écrans, avec leur lumière bleue, une mauvaise hygiène de vie ou une literie fatiguée ou non adaptée au dormeur font souvent partie du problème, le stress est l’un des premiers facteurs de dégradation du sommeil. Et c’est en partie à travers cela que l’hypnose peut apporter une aide salvatrice.

Comment l’hypnose aide t’elle à bien dormir ?

Véritable outil thérapeutique désormais utilisé dans les hôpitaux pour soulager la douleur notamment, l’hypnose peut véritablement permettre de mieux dormir. Pendant une séance d’hypnose, le patient est plongé dans un état de relaxation profonde propice à une meilleure gestion du stress. Conscient, il apprend néanmoins à relâcher la pression. Autrement dit, l’hypnose permet d’interrompre certains schémas de pensée et contribue à créer un terrain favorable pour un meilleur endormissement et un sommeil plus sain. L’hypnose encourage également le lâcher-prise. De la même façon qu’elle aide le patient à trouver en lui les ressources pour court-circuiter la douleur, elle évacue les tensions pour restaurer le sommeil qui est ainsi plus facile à trouver, de meilleure qualité et plus long.

Hypnose et sommeil : une séance type…

L’hypnothérapeute s’adapte au patient en fonction de son profil et de ses attentes. Tout commence ainsi par un entretien avec le thérapeute lors de la première séance. Le patient est amené à se relaxer pour se mettre dans une condition propice à l’état d’hypnose. Il peut par exemple prendre place dans un fauteuil de relaxation confortable, détendre ses muscles et se montrer pleinement réceptif à l’accompagnement du thérapeute. Ce dernier lui demande de se focaliser sur un objet ou l’emmène faire un voyage intérieur afin de faire le vide. L’objectif est de créer un sentiment de familiarité et de sécurité avec l’environnement pour encourager le cerveau à « s’échapper » tout en restant conscient. C’est à ce moment que le patient devient le plus réceptif. Un état exploité par le thérapeute pour suggérer des pensées positives, une sensation de bien-être et un changement de paradigme. À la fin de la thérapie, le patient peut se voir enseigner des techniques d’auto-hypnose afin de pouvoir utiliser un recours en cas de trouble du sommeil, s’il ne parvient pas à s’endormir par exemple.

femme qui dort

Mieux dormir grâce à des techniques d’auto-hypnose ?

L’auto-hypnose est à la portée de tous et produit des résultats très concluants. À plus forte raison si le patient a déjà consulté un thérapeute afin d’acquérir les bons réflexes.

Des études ont démontré que 50 à 85 % des personnes ayant consulté un hypnothérapeute ont vu leur sommeil se restaurer ou s’améliorer après deux séances.

Le nombre de séances nécessaires variera en fonction de la personne et de son contexte.
Par la suite, l’auto-hypnose permet de faire face à des situations parfois stressantes pour toujours veiller à soigner la qualité du sommeil. À titre d’exemple, un étudiant peut s’en servir à la veille d’un examen pour s’assurer d’un repos serein. Il est donc possible d’utiliser les exercices d’auto-hypnose indiqués par le thérapeute pour faire face au stress et dormir comme un bébé.
Source : Jeanne et Jean
Images : pixabay