Il y a sept semaines, le confinement devenait la r√®gle de protection sanitaire en France. Derri√®re le secret de nos portes qui se fermaient, autant de fa√ßons d’appr√©hender et de g√©rer cette exp√©rience in√©dite. Maintenant arrive le temps du d√© confinement. Nos portes vont s’ouvrir √† nouveau. Qu’allons nous trouver en r√©-ouvrant nos portes et qu’est ce que cela va changer pour vous ? Comment pr√©parer cette situation pour la vivre au mieux et pas ¬ę¬†subir¬†¬Ľ ? Par quel moyen capitaliser sur cette situation ?

Les √©v√©nements de ces derni√®res semaines ont eu quelque chose de soudain et¬† de plut√īt inattendu.

Peut-√™tre, comme moi, n’aviez vous imagin√©, alors que le COVID-19 nous √©tait √©voqu√©, qu’il aurait un tel impact sur nos vies, sur nous, sur notre plan√®te ?

En fonction de notre composition familiale , de notre personnalit√©, de notre activit√© professionnelle, de nos besoins, de notre sant√©, etc, nous n’avons pas tous v√©cu ces derni√®res semaines de la m√™me mani√®re.

Certains d’entre nous se sont retrouv√©s isol√©s, parfois en proie √† l’inqui√©tude pour soi ou ses proches, d’autres ont d√Ľ s’improviser instituteurs pour leurs enfants, t√©l√©travailleurs… Les emplois de certains ont √©t√© mis √† mal, d’autres ont √©t√© contraints de travailler plus, ou diff√©remment.

Alors que certains trouvent le temps long, d’autres le per√ßoivent comme l’opportunit√© de faire tout ce qu’ils reportaient depuis longtemps. Alors que certains souffrent de ne pas pouvoir s’ouvrir √† l’ext√©rieur, d’autres en profitent pour se plonger ¬ę¬†√† l’int√©rieur¬†¬Ľ

Quelque soit la fa√ßon dont nous avons travers√© ces derni√®res semaines, une chose nous est cependant bien commune : le d√©-confinement va nous demander d’adapter, √† nouveau, nos paradigmes.

M√™me si nous ignorons partiellement ce que sera cet ¬ę¬†apr√®s¬†¬Ľ, n’est il pas important de mettre toutes les chances de notre c√īt√© pour ne pas le subir et rester acteurs de cette exp√©rience ?

 

Comprendre les phases psychologiques  de ce type d’événements

Lorsqu’un tel √©v√©nement vient bouleverser son quotidien, l’individu passe g√©n√©ralement par diff√©rentes phases, plus ou moins longues et / ou impactantes.

Une p√©riode de stress √† l’annonce du confinement a pu nous assaillir et nous faire nous poser de nombreuses questions sur la mise en oeuvre, les r√®gles impos√©es, l’adaptation de nos responsabilit√©s familiales et professionnelles, notre vie sociale, etc.

Cette annonce a pu être vécue un peu comme un choc.

Ensuite, un √©lan d’opposition a pu √™tre ressenti. Il s’agit d’un √©lan naturel notamment li√© √† la peur du changement et de l’inconnu.

C’est un peu comme une phase de rejet de ce qui nous est demand√© de suivre. Nous n’avons pas envie de modifier nos habitudes de vie et cela nous contrarie.

Puis, les jours passent et le recul aidant, nous sommes g√©n√©ralement entr√©s dans une phase d’acceptation. Nous adaptons nos vies aux nouvelles r√®gles et contraintes comme nous le pouvons.

Nous mobilisons notre énergie et notre temps sur des choses positives, nous commençons à entrevoir des bénéfices à cette situation.

Enfin, s’amorce une p√©riode d’exploration durant laquelle nous nous employons √† tirer partie de la situation.

Ainsi, nous nous lan√ßons dans de nouveaux projets, de nouveaux apprentissages, r√©installons de nouveaux rituels…

porte du dé confinement

Qu’allons nous d√©couvrir en ouvrant √† nouveau nos portes ?

Il se peut que l’impatience nous gagne. Sans doute l’envie de retrouver nos amis, nos habitudes, nos commer√ßants, nos ballades, nos moments de partage se fait pressante…

Peut-√™tre avons nous certaines attentes, peut-√™tre avons nous imagin√©¬† ¬ę¬†l’apr√®s¬†¬Ľ.

Nous avons certainement conscience que, derri√®re nos portes qui se r√©-ouvrent, ce n’est pas tout √† fait notre vie d’avant qui nous attend… Nous allons devoir observer de la prudence dans nos sorties, nos contacts, nos d√©placements. Port du masque, d√©sinfection, distanciation sociale : ne perdons pas de vue que le retour √† ¬ę¬†la normale¬†¬Ľ n’est pas pour tout de suite. Se prot√©ger, c’est prot√©ger les autres.

Ayons √©galement √† l’esprit que pendant ces sept semaines, chacun a v√©cu l’isolement √† sa mani√®re et que tout comme nous avons pu changer, les autres ont √©galement peut-√™tre √©volu√© dans leur comportements, leurs r√©actions.

Peut-√™tre faudra t-il prendre un temps d’observation, de r√©appropriation de nos relations sociales.

Soyons prudents quant à nos attentes et prenons le temps de trouver un nouvel équilibre, en douceur.

La résilience est notre alliée

La r√©silience permet de prendre le dessus sur une situation difficile dont tous les tenants ne d√©pendent pas de nous. C’est une mani√®re de rester acteur d’une situation, de ne pas la subir, de ne pas en √™tre victime.

La personne r√©siliente ressent bien √©videmment les chocs et les contraintes de la m√™me mani√®re que les autres. La diff√©rence est dans la posture qu’elle adopte face √† la situation. Il s’agit en quelque sorte de transformer la blessure v√©cue en √©lan de vie. Cela se travaille par l’humour, l’abstraction, l’intellectualisation, la r√™verie, une prise de recul qui permet l’adaptation, une forme d’acceptation active. Nous parlons de d√©velopper une attitude constructive et positive malgr√© le stress et les pr√©occupations.

 

Citation resilience marc aurele

La confiance en l’avenir et en nos ressources permet √©galement de mettre de la fluidit√© dans le flot des exp√©riences de la vie. Il ne s’agit pas de tout accepter : il s’agit de mettre en place ce qui est bon pour nous et pour notre int√©gration sociale, familiale, professionnelle afin de ne pas s’√©puiser dans l’opposition d’une nage √† contre-courant sur des faits que nous ne ma√ģtrisons pas.

La r√©silience est donc un atout fondamental √† cultiver toute la vie : elle implique de prendre sa responsabilit√© dans notre ¬ę¬†fa√ßon d’√™tre √† la vie¬†¬Ľ. Elle permet d’√™tre r√©solument confiant et de se sortir des pires √©preuves.

Quelques moyens de développer / renforcer la résilience 

  • Ressentir de la reconnaissance pour ce que l’on a plut√īt que de regarder ce que nous voudrions avoir,
  • Renforcer son estime de soi, sa confiance en ses ressources internes,
  • Savoir profiter de moments de solitude et d’introspection pour apprendre √† mieux se connaitre,
  • Cultiver l’optimisme et apprendre √† voir les opportunit√©s parfois cach√©es dans les √©preuves,
  • Recadrer ses probl√®mes en les regardant avec une √©chelle plus grande que nous : relativiser,
  • Accepter ce qu’on ne peut changer sans s‚Äôapitoyer sur son sort,
  • Faire le bien autour de soi, s’ouvrir positivement aux autres,
  • Cultiver l’humour, la cr√©ativit√©, la joie.

Prendre le temps de capitaliser sur les bénéfices du confinement

Qu’avons nous changer dans nos habitudes, nos rituels, pendant le confinement ?

¬†Nombreux d’entre nous ont profit√© de ce temps de parenth√®se pour se recentrer sur eux et sur des choses qui leur font du bien. Pour ceux qui n’√©taient pas en situation de premi√®re ligne face √† cette pand√©mie, le confinement a √©t√© l’occasion de red√©couvrir le plaisir de lire, de jardiner, de jouer avec nos enfants, de cr√©er, de vivre √† un autre rythme.¬†

M√™me si cette crise sanitaire est lourde et non sans cons√©quences, ce confinement est une exp√©rience que nous ne conna√ģtrons, esp√©rons le, peut-√™tre jamais. Tirons-en des enseignements pour capitaliser sur ce qui a √©t√© constructif pour nous !

Le temps est peut-être venu de faire un premier bilan.

Le coaching de vie est une forme d’accompagnement tr√®s adapt√©e √† cette situation. Vous pourrez en lire davantage ici.

En attendant, individuellement, je vous propose ici de vous poser quelques instants avec un outil tel que ¬ę¬†la roue de la vie¬†¬Ľ.

  1. Evaluez chacun des domaines list√©s dans la roue de la vie illustr√©e en choisissant une couleur pour l’√©valuation de chacun de ces domaines de votre vie AVANT le confinement.
  2. Refaites la m√™me √©valuation √† aujourd’hui (fin de confinement) avec une autre couleur.
  3. Enfin, choisissez une troisi√®me couleur pour poser votre id√©al dans chacun des items avec une √©ch√©ance d√©termin√©e (exemple : ¬ę¬†en mai 2021, je souhaite atteindre 8/10 sur la partie D√©veloppement personnel¬†¬Ľ).

Vous pourrez ainsi avoir de la visibilit√© sur l’√©volution de votre situation ressentie par domaines et vous projeter sur votre situation id√©ale.

Auto coaching post confinement

Questionnez ensuite les résultats de chaque domaine de votre vie, par exemple :

  • Concr√®tement, qu’est ce qui a fait que tel domaine a progress√© / s’est d√©grad√© ?
  • Qu’ais-je chang√© factuellement ? Pour quel r√©sultat ?
  • Que puis-je faire / qui dois-je √™tre pour atteindre mon objectif cible ?
  • De quoi ais-je besoin ?

Vous pouvez également questionner les croyances qui vous aident à avancer, celles qui vous contraignent, etc.

Cette analyse est très intéressante à réaliser car elle vous permettra de faire un mini bilan et une projection. Vous pourrez également poser ce que cette expérience de confinement vous aura permis de mettre en lumière et en tirer les conclusions pour vous.

R√©alisez une liste de ce que vous souhaitez absolument conserver parmi vos nouveaux rituels. Puis r√©fl√©chissez √† comment vous pourrez l’adapter √† la reprise de la vie post confinement !

Comment surmonter les peurs, les angoisses et le stress ?

deconfinement covid-19

Peur d’√™tre √† nouveau en soci√©t√©, angoisse d’√™tre touch√© par la maladie, stress d’√™tre d√©bord√© par le travail, peur d’avoir moins de temps, angoisse de la suite, peur ¬ę¬†des autres¬†¬Ľ : pas toujours facile de rester serein, calme et tranquille !

Je ne d√©taillerai pas ici les m√©canismes de la peur et des angoisses, cela fera l’objet d’un prochain article tr√®s certainement. C’est un sujet tr√®s int√©ressant qui m√©rite de belles et riches explications.

N’h√©sitez pas √† prendre conseil aupr√®s de votre m√©decin, surtout en pr√©sence d’autres sympt√īmes (insomnies, etc).

Quelques pistes pour faciliter la gestion de ces émotions et sentiments :

  • Ma pr√©f√©r√©e ūüôā L’hypnose, dont l’efficacit√© est √©prouv√©e dans la gestion de ces probl√©matiques,
  • La r√©gulation par la respiration, dont les exercices de coh√©rence cardiaque,
  • Les massages et auto-massages,
  • La construction de routines et rituels,
  • La relaxation,
  • Le yoga,
  • La m√©ditation guid√©e,
  • La pratique d’un sport.

 

Je suis sincèrement heureuse de vous retrouver en séances à mon cabinet à partir de fin mai, dans le respect des consignes sanitaires que vous trouverez ici.

En attendant, et en bref, prenez toujours autant soin de vous et de vos proches !

Soignez votre sommeil, votre alimentation, et n’h√©sitez pas √† vous faire accompagner si vous estimez que c’est le bon moment ūüôā

Laissez le temps au temps, observez, appropriez vous ces nouveaux codes, prenez du recul, go√Ľtez encore plus la vie et ne subissez que le moins possible. Gardez √©galement une distance de s√©curit√© avec les √©motions n√©gatives, la pression et le stress des autres : √ßa ne vous appartient pas.

Rappelez vous : tout passe, et ça aussi, ça passera !

Soyez et restez le R√©alisateur, l’Acteur et le Producteur de votre propre vie !

Bonheur serenite

Crédits photos Pixabay